Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
Retour à l'accueil
Imprimer la page |

Soutenance de thèse d’Alexandre Cerveux

Alexandre CERVEUX

La place de la musique dans l’enseignement juif médiéval.
Analyse du discours sur la musique dans les textes hébreux provençaux et espagnols (1167-1505)

La soutenance aura lieu le 25 mars 2019, en Sorbonne, salle J636 (par le 54 rue Saint-Jacques, escalier G, 3e étage), à partir de 14h.

Les membres du jury sont :

  • Mme Judith OLSZOWY-SCHLANGER – Directrice d’études, EPHE.- co-directrice
  • M. Frédéric BILLIET – Professeur, Sorbonne Université - co-directeur
  • M. Charles BURNETT – Professeur, School of Advanced Study, University of London ;
  • Mme Sylvie Anne GOLDBERG – Directrice d’études, EHESS ;
  • M. Jean-François GOUDESENNE – Chargé de recherche, IRHT ;

Résumé : Au vu des monographies récentes portant sur les sciences juives médiévales, Musique est la petite sœur oubliée. Elles sont héritées des sciences, de la méthode philosophique et de la partition du savoir arabes, qui constituent un enseignement où la musique est pourtant inscrite. Elle apparaît notamment dans des classifications arabes des sciences, et des traités lui ont été consacrés, dont certains sont fameux. À en juger par les textes hébreux médiévaux qui nous sont parvenus, les textes arabes ont influencé le discours juif sur la musique. Nous qualifions de « discours sur la musique » l’ensemble des parties textuelles relatives à la musique, dont nous fournissons une traduction française inédite. Il s’agit de textes hébreux produits dans le rayonnement de la culture juive andalouse entre le xiie et le xve siècle, traduits ou adaptés de l’arabe et, dans une moindre mesure, d’autres langues, et de textes originaux. Ces textes sont de nature pédagogique et de genres différents : classifications des sciences ou encyclopédies, dialogues, commentaires ou super-commentaires, traités, sermons et notes éparses. Dans cette étude, nous retraçons l’histoire des idées et notions musicales introduites dans les textes juifs, d’une part ; nous déterminons les raisons pour lesquelles leurs auteurs convoquent ces idées et notions, d’autre part. Cette thèse vise à montrer que la musique, considérée par les savants juifs des points de vue rationnel, psychologique ou éthique, est à la fois une des sciences et un des principes unificateurs des différents corps de la connaissance juive médiévale.

Mots-clés : sciences juives ; philosophie juive ; musique juive ; judaïsme provençal ; Moyen Âge ; adab ; esthétique.

 
Sorbonne Université
Orient Méditerranée - UMR 8167
Paris Sorbonne Université
Sorbonne Université - Université Paris 1
École Pratique des Hautes Études
Centre Léon Robin sur la pensée antique
Patrimoines et Langages Musicaux
Institut de recherche et d'histoire des textes
Archéologies d'Orient et d'Occident et textes anciens (AOROC) - UMR8546

© Labex Resmed - 2014