Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
Retour à l'accueil
Imprimer la page |

MUSICOMED

Le 19 juin 2018

Frédéric Billiet présentera les travaux du programme “Musicomed et intersections méditerranéennes au Moyen Age" au Colloque du Groupe de Recherche sur l’Etude des Musiques de la Méditerranée de l’ICTM ( International Council for Traditional Music ) à Essaouira-Maroc sur le thème : Musique et Son aux Intersections Méditerranéennes.

Labex Resmed – UMR IReMUS

Musiques, religions et sociétés méditerranéennes vues depuis Bagdad.
Diffusion des musiques sacrées du bassin méditerranéen dans les sociétés des mondes anciens et médiévaux.

Programme de recherche MusicoMed proposé
par le Professeur Frédéric Billiet – Université Paris-Sorbonne – membre de l’UMR IReMUS avec la collaboration d’Anas Ghrab – Université de Sousse

Dans le sillage des travaux des historiens, des archéologues et des historiens de l’Art, les musicologues du Labex cherchent à sortir l’histoire de la musique médiévale de la dualité Occident-Orient afin de modifier le point de vue pour la recherche. En effet, sur une échelle plus large, historiquement et géographiquement, en se positionnant depuis Bagdad, les chercheurs du programme francophone MUSICOMED considèrent le langage musical médiéval comme commun aux cultures gréco-byzantine, gréco-latine, byzantino-arabe, latino-arabe, judéo-arabe obéissant à un système musical unique et cohérent. Ils se placent ainsi à la frontière des cultures byzantine et persane, deux cultures dominantes pendant l’antiquité et qui marquent profondément la période médiévale, tout en privilégiant l’héritage de la Grèce antique.
Etant donné que l’histoire de la musique s’écrit essentiellement à partir des textes et des images, pour ce qui concerne la période médiévale, le programme Musicomed propose de revoir aujourd’hui cette histoire en prenant en considération les textes dans toutes les langues qui ont marqué cette période. Les textes, les images intégrées à la base Musiconis et les témoignages archéologiques, trop souvent considérés comme relatifs à une culture Occidentale, seront lus avec un autre sens pour une meilleure compréhension de la musique médiévale et sur sa présence dans les rites religieux.
Contact : frederic.billiet@paris-sorbonne.fr ou anas.ghrab@gmail.com

Le programme MUSICOMED s’inscrit dans les objectifs de l’Axe 3 de RESMED qui « associe les données du présent et la mémoire du temps long pour mieux envisager le rôle de la religion dans la culture musicale (musiques religieuses, musiques et rituels, pratiques musicales et appartenances confessionnelles et/ou communautaires) tout autour de la Méditerranée ». D’où l’importance d’un travail commun entre médiévistes et ethnomusicologues de cultures différentes.
Trois activités majeures sont en cours de développement :
-  la création d’un tableau synchronique collaboratif des données musicologiques de l’aire géographique concernée
-  l’intégration dans la base iconographique Musiconis des représentations du sonore dans les cultures méditerranéennes
-  la préparation d’un colloque international en 2018 qui permettra d’engager la rédaction d’un ouvrage collectif pour penser l’histoire de la musique sacrée antique et médiévale du point de vue de Bagdad.

Télécharger la plaquette du programme MUSICOMED

Télécharger le programme de l’échange franco-américain Fab-Musiconis entre Paris-Sorbonne et Columbia University

Sites accessibles :
MUSICOMED – site http://www.musicomed.net.
MUSICONIS - http://musiconis.paris-sorbonne.fr
LABEX RESMED - http://www.labex-resmed.fr/
IReMUS –UMR - http://www.iremus.cnrs.fr/fr/projets-de-recherche/musicomed

Le 25 mars 2019

soutenance de thèse d’Alexandre CERVEUX

La place de la musique dans l’enseignement juif médiéval.
Analyse du discours sur la musique dans les textes hébreux provençaux et espagnols (1167-1505)

La soutenance aura lieu en Sorbonne, salle J636 (par le 54 rue Saint-Jacques, escalier G, 3e étage), à partir de 14h.

Les membres du jury

  • Mme Judith OLSZOWY-SCHLANGER – Directrice d’études, EPHE.- co-directrice
  • M. Frédéric BILLIET – Professeur, Sorbonne Université - co-directeur
  • M. Charles BURNETT – Professeur, School of Advanced Study, University of London ;
  • Mme Sylvie Anne GOLDBERG – Directrice d’études, EHESS ;
  • M. Jean-François GOUDESENNE – Chargé de recherche, IRHT ;

Résumé : Au vu des monographies récentes portant sur les sciences juives médiévales, Musique est la petite sœur oubliée. Elles sont héritées des sciences, de la méthode philosophique et de la partition du savoir arabes, qui constituent un enseignement où la musique est pourtant inscrite. Elle apparaît notamment dans des classifications arabes des sciences, et des traités lui ont été consacrés, dont certains sont fameux. À en juger par les textes hébreux médiévaux qui nous sont parvenus, les textes arabes ont influencé le discours juif sur la musique. Nous qualifions de « discours sur la musique » l’ensemble des parties textuelles relatives à la musique, dont nous fournissons une traduction française inédite. Il s’agit de textes hébreux produits dans le rayonnement de la culture juive andalouse entre le xiie et le xve siècle, traduits ou adaptés de l’arabe et, dans une moindre mesure, d’autres langues, et de textes originaux. Ces textes sont de nature pédagogique et de genres différents : classifications des sciences ou encyclopédies, dialogues, commentaires ou super-commentaires, traités, sermons et notes éparses. Dans cette étude, nous retraçons l’histoire des idées et notions musicales introduites dans les textes juifs, d’une part ; nous déterminons les raisons pour lesquelles leurs auteurs convoquent ces idées et notions, d’autre part. Cette thèse vise à montrer que la musique, considérée par les savants juifs des points de vue rationnel, psychologique ou éthique, est à la fois une des sciences et un des principes unificateurs des différents corps de la connaissance juive médiévale.

 
Sorbonne Université
Orient Méditerranée - UMR 8167
Paris Sorbonne Université
Sorbonne Université - Université Paris 1
École Pratique des Hautes Études
Centre Léon Robin sur la pensée antique
Patrimoines et Langages Musicaux
Institut de recherche et d'histoire des textes
Archéologies d'Orient et d'Occident et textes anciens (AOROC) - UMR8546

© Labex Resmed - 2014