Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
Retour à l'accueil
Imprimer la page |

Dûmât al-Jandal (al-Jawf, Arabie Saoudite) : Transformations des lieux de culte et mutations archéologiques liées à l’arrivée de l’Islam

- Responsables : Guillaume Charloux (CNRS, UMR 8167) et Romolo Loreto (université L’Orientale de Naples).

La mission archéologique de Dûmat al-Jandal (Arabie Saoudite) a pour vocation l’étude de la richesse patrimoniale de cette vaste oasis située dans la province du Jawf et de son occupation aux périodes islamique et préislamique. D’une manière générale, la transition entre ces deux périodes demeure mal connue en Arabie. Deux axes d’étude doivent permettre de mieux cerner le passage d’une religion à une autre :

- L’arrivée de l’Islam et son impact sur le paysage archéologique et sur la culture matérielle

Le premier volet vise à mieux comprendre la transition archéologique entre périodes préislamiques et islamiques. En effet, notre connaissance du passage à l’Islam dans le nord de l’Arabie et des mutations que celle-ci implique sur la nature des occupations, le mobilier archéologique, les habitudes culinaires, la vie quotidienne dans son ensemble, est pour l’instant très réduite. Or, les premiers sondages réalisés à Dûma semblent indiquer qu’il n’y eut aucune interruption des occupations au début du VIIe siècle. L’oasis offre donc une chance unique d’étudier cette transition sur un site du nord de l’Arabie, en comparant les données archéologiques avec les sources arabes des premiers siècles. Celles-ci mentionnent en effet les conquêtes des compagnons du prophète, la présence d’un roi kindite chrétien et la destruction d’une idole du dieu Wadd à Dûmat al-Jandal (cf. al-Wâqidî, Ibn al-Kalbî, etc.).

- L’étude des transformations des lieux de culte
Le second volet s’intéresse aux lieux de culte à Dûma, à leur origine et leur devenir, qu’il s’agisse du sanctuaire à Dushara mentionné dans une inscription nabatéenne ou de la célèbre mosquée d’’Umar bin al-Khattāb.

Cette mosquée a été décrite à plusieurs reprises par des savants occidentaux et saoudiens. En l’absence d’attestions historiques, elle est attribuée sans certitude au second caliphe de l’Islam, ʿUmar Bin al-Khattāb. Wallin (1854 : 142) et King (1978 : 122) ont suggéré qu’il s’agit d’une ancienne église transformée pour le culte musulman, notamment en raison de la forme et de l’orientation du minaret, qui pourrait être un ancien clocher d’église. D’après King, les restaurations opérées par les Waḥḥābītes après 1794 auraient achevé le travail de mutation de la mosquée. Toutefois, après un examen de l’ensemble des données scientifiques, il est clair que celles-ci ne permettent pas de déterminer avec certitude la datation du minaret et celle de la mosquée adjacente. Seuls une étude architecturale complète et des sondages ciblés permettraient d’obtenir des résultats convaincants. Cette étude ne peut se faire, à l’avenir, qu’avec l’accord et la collaboration de nos collègues saoudiens, et demeure à l’état de projet.

  • Bibliographie mentionnée :

King G. 1978. A Mosque Attributed to ’Umar B. al-Khattāb in Dūmat al-Jandal in al-Jawf, Saudi Arabia”, Journal of the Royal Asiatic Society of Great Britain and Ireland 2 : 109-123.

Wallin G. A. 1854. Narrative of a journey from Cairo to Medina and Mecca, by Suez, Araba, Tawila, al-Jauf, Jubbé, Hail and Najd, in 1845. Journal of the Royal Geographical Society 24 : 115-207.

  • Publications en 2011 :

Ouvrage :
Charloux G. & Loreto R., with the participation of al-Tirâd ʿA.H., al-Qa`îd ʿA.A., al-Dâyil ʿA.I., al-ʿArjân H.M., al-Murshd ʿA.N., al-Mâlikî Th.ʿA, Marcolongo A., Morel Q., al-Qahtânî D.M., al-Qahtânî M.H., Schiettecatte J. & Siméon P. 2012. chez l’éditeur. Dûma I. Report of the Saudi-Italian-French Archaeological Project at Dûmat al-Jandal (Saudi Arabia). Saudi Commission for Tourism and Antiquities.

Articles :
1. Charloux G., Loreto R., al-Tirâd ʿA.H., al-Qa`îd ʿA.A., al-Dâyil ʿA.I., al-ʿArjân H.M., al-Murshd ʿA.N., al-Mâlikî Th.ʿA, Marcolongo A., Morel Q., al-Qahtânî D.M., al-Qahtânî M.H., Schiettecatte J. & Siméon P. 2012. « Dûmat al-Jandal, immémoriale oasis d’Arabie Saoudite », Archéologia 495 (janvier) : 46-55.
2. Loreto R. & Charloux G. 2011. « Deserto Verde », Archeo, Attualità del Passato 321 (novembre) : 26-37.
3. Loreto R. 2011. Saudi-Italian-French Archaeological Project in Saudi Arabia. Dûmat al-Jandal 2010. The excavation of Sector A. Newsletter di Archeologia CISA (L’Orientale). Volume 2 : 179-217.
4. Charloux G. in press. Known and Unknown Archaeological Monuments in Dûmat al-Jandal. Proceedings of the Seminar for Arabian Studies 2011.
5. Charloux G. & Loreto R. sous presse. Dûmat al-Jandal (Arabie saoudite), premières explorations de l’oasis par la Mission archéologique italo-franco-saoudienne. CRAIBL 2010.
6. Loreto R. sous presse. The Saudi-Italian-French Archaeological Project at Dûmat al-Jandal (Ancient Adumatu). A first relative chronological sequence for Dûmat al-Jandal. Architectural elements and pottery items. Proceedings of the Seminar for Arabian Studies 2011.

 
Sorbonne Université
Orient Méditerranée - UMR 8167
Paris Sorbonne Université
Sorbonne Université - Université Paris 1
École Pratique des Hautes Études
Centre Léon Robin sur la pensée antique
Patrimoines et Langages Musicaux
Institut de recherche et d'histoire des textes
Archéologies d'Orient et d'Occident et textes anciens (AOROC) - UMR8546

© Labex Resmed - 2014